Entretien des Présidents Hollande et Ouattara (11 avril 2013)

Le président de la République a reçu à l’Élysée le 11 avril 2013 , M. Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire.

Les deux présidents ont évoqué la situation au Mali et sont convenus de tout faire pour que le calendrier des élections soit tenu. Ils ont salué la mise en place de la Commission nationale de dialogue et de réconciliation qui doit jouer un rôle clé pour favoriser le retour à l’unité et à la stabilité du Mali. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, dont la Côte d’Ivoire assure la présidence, poursuivra ses efforts pour aider le Mali en s’appuyant notamment sur la médiation burkinabé. Ils ont évoqué les progrès des discussions au Conseil de sécurité à New York pour la transformation de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) sous conduite africaine en opération de stabilisation des Nations Unies.

Ils ont également décidé que nos deux pays travailleraient en étroite concertation pour préparer la Conférence internationale sur le développement du Mali qui se réunira le 15 mai prochain à Bruxelles.

S’agissant des relations bilatérales franco-ivoiriennes, ils ont fait un point d’étape sur la mise en oeuvre du contrat de désendettement-développement (C2D), signé le 1er décembre 2012 entre les deux pays. Le président de la République a encouragé les autorités ivoiriennes à poursuivre les réformes engagées dans le domaine de la sécurité, de la réconciliation et du dialogue politique.

Qu’est-ce que le C2D ?

Une fiche synthétique sur le contrat de désendettement et de développement (C2D), principal instrument de l’aide française en Côte d’Ivoire.

Le C2D est un outil original d’aide bilatérale, basé sur la rétrocession des échéances de dette ivoirienne.

En quelques questions, vous trouverez résumées en une fiche les principales caractéristiques de ce dispositif innovant.

Présentation des contrats de désendettement et de développement
cliquez-ici

publié le 16/04/2013

haut de la page