L’Ambassade de France aux côtés de la petite enfance à Abobo

L’Ambassade de France en Côte d’Ivoire accompagne la création d’un centre éducatif social appelé « Le Petit baobab », dans la commune d’Abobo. Destiné à accueillir neuf classes allant de la maternelle au primaire pour les enfants du quartier, le projet répond au manque d’infrastructures éducatives dans la zone et à leur faible accessibilité.

Impulsée par la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Spoleto, la création de ce centre a été appuyée entre autres par la Fondation Raoul Follereau et par l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire via son programme Fonds Social de Développement.

Le centre a déjà ouvert cinq classes et prévoit d’en ouvrir deux supplémentaires à la rentrée 2015-2016. Le Petit Baobab accueille d’ores et déjà cent treize enfants, répartis de la petite section de maternelle au CP2. Il est équipé d’une cantine, d’une infirmerie et d’une aire de jeux. Une bibliothèque et une salle informatique sont en préparation. La Force Licorne a par ailleurs contribué à la construction d’un second bâtiment qui permettra d’accueillir de nouvelles classes et un préau.

Une partie des enfants, issus de milieux défavorisés, accèdent à la scolarité à un coût « social » grâce à un système de parrainage.

Pour mémoire, le Fonds Social de Développement de l’Ambassade de France a vocation à financer des projets de développement portés par des acteurs locaux, au bénéfice direct des populations.

publié le 03/04/2015

haut de la page