L’Ambassade de France soutient la protection de l’enfance à Yopougon

Dans le cadre du projet « Renforcement des mécanismes communautaires de protection de l’enfant dans la commune de Yopougon » débuté en juillet 2013 et appuyé par l’Ambassade de France, l’Organisation Nationale pour l’Enfant, la Femme et la Famille (ONEF) œuvre à la promotion de la défense et du respect des droits de l’enfant dans les quartiers de Yopougon en créant 40 comités de veille composés de 160 femmes volontaires.

Grace aux formations de l’ONEF, ces femmes sont dorénavant capables d’animer des séances de sensibilisation de proximité, en nouant un dialogue avec les familles. L’ONEF forme également les membres des comités à l’étude de marché, la gestion et la comptabilité simplifiée afin de leur assurer une pérennité étant donné qu’ils servent de point focal pour repérer des cas de violences qui nécessitent l’intervention de l’ONEF.

L’ONEF assure également une prise en charge médicale, psychosociale, juridique et judiciaire pour les cas les plus graves d’enfants ayant subi des violences ou violations de leurs droits. C’est le cas par exemple de jeunes filles ou jeunes garçons ayant subi des mutilations génitales, des viols ou violences au sein de leurs familles.

Cofinancé à hauteur de 34 millions de FCFA (plus de 50 000 euros) par l’Ambassade de France via son programme Fonds Social de Développement, ce projet courra jusqu’en juillet 2015.

JPEG

Pour mémoire, le Fonds Social de Développement de l’Ambassade de France a vocation à financer des projets de développement initiés par des porteurs locaux, associations, structures étatiques ou collectivités locales, au bénéfice direct des populations.

publié le 05/11/2014

haut de la page