La France accompagne la Cellule des projets environnementaux dans la formation et la mobilisation des élèves riverains du Parc National de Taï pour faire « Barrière à Ebola ».

Le 25 février 2015, la Cellule des projets environnementaux (CPE) de la Direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique de Soubré a lancé le projet de caravane de sensibilisation « Barrière à Ebola », sous la présidence du Préfet de la Nawa, représenté par le Sous-préfet de Soubré.

Financé par l’Ambassade de France, ce projet vise à sensibiliser les élèves et les enseignants sur l’importance de maintenir la vigilance vis-à-vis des risques de contamination du virus Ebola, et à rappeler les mécanismes de prévention de la maladie. Pour ce faire, la caravane de sensibilisation circulera du 26 février au 15 mars 2015 dans vingt écoles reparties dans les six circonscriptions de l’Enseignement primaire riveraines du Parc National de Taï, proche de la frontière du Libéria. Au total, plus de 6000 élèves et 120 enseignants bénéficieront de cette campagne de sensibilisation.

La cérémonie de lancement du projet a été l’occasion pour la CPE de présenter aux autorités administratives et politiques le matériel distribué aux écoles visitées par la caravane : des dispositifs de lavage de main, du savon liquide et de l’eau de javel, des affiches et tee-shirts portant des messages de sensibilisation sur le virus Ebola. Dix élèves de chaque classe seront formés à leur utilisation et un comité de veille sera instauré pour assurer la maintenance du matériel d’une part et pour continuer les activités de sensibilisation au-delà de la caravane d’autre part.

La cérémonie s’est clôturée sur des chants d’élèves de l’école primaire publique de Nabouhi portant sur la sensibilisation à Ebola suivis d’une démonstration de lavage de main.

publié le 06/03/2015

haut de la page