La France s’engage pour l’insertion socio professionnelle des personnes vivant avec un handicap mental en Côte d’Ivoire - Visite de l’Ambassadeur de France à l’Arche de Côte d’Ivoire à Bouaké

Le vendredi 23 janvier, M. Georges Serre, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, a rendu visite à l’Arche de Côte d’Ivoire à Bouaké, dans le cadre d’un projet financé par le Fonds Social de Développement de l’Ambassade de France.

L’Arche de Côte d’Ivoire, qui a fêté ses quarante années en 2014, est une structure qui œuvre pour la reconnaissance des personnes vivant avec un handicap mental. Elle possède à Bouaké deux foyers d’accueil où vivent en permanence une vingtaine de bénéficiaires, et des ateliers où se rendent quotidiennement une quarantaine de personnes. L’Arche cherche à développer le potentiel de chacun à travers des ateliers d’éveil, de pâtisserie ou de confection de cartes de vœux et de bijoux. Il existe également une ferme agropastorale où les personnes vivant avec un handicap mental peuvent s’occuper d’élevages de poules et de lapins, et entretenir un jardin maraîcher.

La France a soutenu l’Arche de Côte d’Ivoire à plusieurs reprises grâce au Fonds Social de Développement de l’Ambassade, permettant notamment la construction d’une partie des infrastructures pendant la décennie 1990, et la réhabilitation des poulaillers.
Aujourd’hui, la France s’engage de nouveau auprès de cette structure fragilisée par des pillages survenus pendant la crise. Depuis mai 2014, un projet permettant la relance des activités agropastorales, le rééquipement des ateliers, et le lancement d’activités de sensibilisation auprès du grand public est en cours. Le financement octroyé par l’Ambassade servira également à accompagner un plus grand nombre de personnes vivant avec un handicap mental au sein de leurs familles. A hauteur de 23 600 000 francs CFA et pour une durée de deux ans, l’engagement de la France auprès de l’Arche bénéficie à près d’une centaine de personnes.

C’est pour réaffirmer son intérêt sur ces sujets que l’Ambassadeur Georges Serre est allé visiter cette structure, accompagné du consul honoraire de France à Bouaké et du premier secrétaire de l’Ambassade. La délégation a visité le grand foyer, la ferme et le jardin maraîcher de l’Arche. Le directeur de l’Arche de Côte d’Ivoire, accompagné de son président et du représentant de l’Arche internationale, a profité de cette occasion pour remercier vivement l’Ambassadeur de son soutien. La communauté lui a ensuite offert un tableau réalisé par les enfants participant aux ateliers.

JPEG

publié le 02/07/2015

haut de la page