La France se mobilise contre les mutilations génitales.

A l’occasion de la journée mondiale du 6 février contre les mutilations génitales, l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire en collaboration avec les Scouts catholiques de Côte d’Ivoire, l’association des femmes juristes et l’association des femmes chefs d’établissements scolaires a organisé ce jour une cérémonie officielle au lycée de jeunes filles de Yopougon.

Au programme : discours des autorités, sketches réalisés par les élèves à partir du livre « Le couteau brûlant » de l’écrivain Hami Traore initiatrice du projet, présentation d’un power point sur le sujet de l’excision et des échanges avec les jeunes collégiens sur ce thème....
Par la suite, un cycle de conférences données par l’écrivain Hami Traore s’est tenu dans d’autres lycées publics ivoiriens sur le thème de l’excision à partir de l’ouvrage « le couteau brûlant ».

Collégiennes du lycée de jeunes filles d­e Yopougon dansant à la journée mondiale­ de la lutte contre les mutilations géni­tales.
Collègiennes du lycée de jeunes filles de Ypopougon jouant un sketch extrait du roman "Le couteau brûlant".
Collègiennes du lycée de jeunes filles de Ypopougon jouant une scène extraite du roman "Le couteau brûlant".
Une des diapositives présentées pour sensibiliser le public sur les mutilations génitales.
L'écrivain Hami Traore, auteur du roman "Le Couteau brûlant", a pris la parole au lycée de jeunes filles de Yopougon.

L’ambassade de France a offert cinquante exemplaires de cet ouvrage aux bibliothèques des établissements scolaires concernés pour permettre aux étudiants de travailler sur le thème de l’excision à travers le livre.

D’autres partenaires comme l’Unicef, et Ciné Connexion se joignent à cette action, appelée à se développer dans les Alliances françaises en province.

publié le 05/06/2014

haut de la page