« La société civile, partenaire du développement »

Deux événements organisés par l’Ambassade de France le 26 février 2013 :
  • séminaire « Société civile et C2D »
  • remise de la « mention spéciale du Prix des Droits de l’Homme de la République française 2012 » à Action pour la Protection des Droits de l’Homme (APDH)

La société civile ivoirienne sera au centre de deux événements organisés par l’Ambassade de France le 26 février 2013 :

  • Un séminaire permettra d’échanger avec les partenaires de la société civile sur les perspectives offertes par le Contrat de désendettement développement (C2D) franco- ivoirien.

Pour mémoire, le C2D, d’un montant total de 1900 milliards de FCFA, est un mécanisme innovant de financement du développement : la Côte d’Ivoire honore sa dette et la France reverse la somme correspondante, sous forme de don, pour qu’elle soit affectée à des programmes de lutte contre la pauvreté sélectionnés d’un commun accord. Mis en œuvre sur une quinzaine d’années, le C2D fait l’objet pour la période 2012-2015 d’un premier volet de 413 milliards de FCFA, signé le 1er décembre 2012 et qui s’articule autour de 6 secteurs : éducation, formation, emploi / santé / agriculture, développement rural, biodiversité / développement urbain, eau / infrastructures de transport / justice.

Le C2D prévoit la participation de la société civile et de l’ensemble des acteurs impliqués dans les politiques de réduction de la pauvreté. A l’occasion du séminaire seront présentés le fonctionnement du C2D ainsi que le rôle de la société civile dans le dispositif. Sont prévues plusieurs interventions, suivies de débats, animées notamment par le CCFD-Terre Solidaire, fort de son expérience au Cameroun, ainsi que par le bureau de l’Agence française de Développement en Côte d’Ivoire qui assure la mise en œuvre du C2D.

signature du C2D décembre 2012 - JPEG

  • A l’issue du séminaire, l’Ambassadeur de France remettra officiellement à Action pour la Protection des Droits de l’Homme (APDH) la « mention spéciale du Prix des Droits de l’Homme de la République française 2012 ». Cette distinction prestigieuse honore l’action engagée par cette organisation dans le domaine de la lutte contre l’impunité et de la défense des victimes.

Le Prix des droits de l’Homme de la République Française, créé en 1988 et doté par le Premier Ministre, est organisé par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH), institution française de promotion et de protection des droits de l’Homme. Il récompense les actions individuelles ou collectives de terrain, sans considération de nationalité ou de frontières.

JPEG

publié le 22/02/2013

haut de la page