Le deuxième plus gros navire français en escale à Abidjan.

Le Dixmude, deuxième plus gros bateau de la flotte française est en escale à Abidjan pour une semaine.

Invités à bord , les employés de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire ont découvert un monde flottant, celui d’une BPC, l’un des trois Bâtiment de Projection et de Commandement de l’armée française. Unique en son genre, ce bateau est multifonction.
Il permet avant tout de répondre aux besoins des troupes au sol par le biais de 4 dispositifs impressionnants :

- Un pont d’envol de 5200 m² qui peut accueillir jusqu’à 8 hélicoptères
- Un dispositif amphibie, le radier, permettant l’embarquement et le débarquement de véhicules et d’hommes au moyen d’une "piscine" intérieure.
- Un poste de commandement pour conduire des opérations militaires depuis la mer.
- Un bâtiment hôpital avec notamment 2 blocs opératoires et une salle de radiologie. Ce dispositif peut apporter un soutien médicale d’urgence à une troupe de 1400 soldats. Il est aussi utilisé en cas d’urgence humanitaire.

Vue extérieure de la porte-rampe radier
Des dimensions impressionantes : 199m de longueur et 32 m de largeur.
Un petit gouvernail pour un si gros bateau...
Le siège du "Pacha" le commandant du Dixmude.
Le poste de contrôle aérien
La vue du pont d'envol depuis le poste de contrôle
Les membres de l'Ambassade de France en Côte d'Ivoire sur le pont.
Un hélicoptère au garage
La devise du Dixmude "Sacrifiez-vous. Tenez"
L'hôpital dispose de 69 lits permanents.
Le médecin en permanence à bord.
Le radier

Les troupes embarquées à bord du Dixmude sont aussi actrices de la coopération franco-ivoirienne dans le domaine de la défense puisque à travers la mission Corymbe hébergée à bord, un exercice amphibie a été réalisé avec les troupes ivoiriennes. Un exercice de lutte contre la piraterie en mer a aussi récemment été mis en place au profit du Togo, du Bénin et du Nigéria.

publié le 05/06/2014

haut de la page