Une délégation du Grand Port Maritime de Rouen à Abidjan du 11 au 13 juin 2012

JPEG

Une délégation du premier port céréalier français, conduite par Philippe Dehays, Président de l’Union Portuaire Rouennaise, a effectué une mission d’information commerciale à Abidjan du 11 au 13 juin 2012.

JPEG

La Côte d’Ivoire qui joue un rôle prédominant dans les échanges commerciaux entre l’Europe et la côte occidentale d’Afrique compte parmi les marchés prioritaires du Grand Port de Rouen. Une véritable noria de navires relie Rouen à Abidjan avec une moyenne de 24 départs par mois. A l’importation, le port de Rouen traite tout type de marchandises en provenance de Côte d’Ivoire. Le cacao est ainsi reçu en grande quantité (16 000 t en 2011) et alimente 2 usines de fabrication de produits chocolatés et dérivés situées à proximité immédiate des quais de ce port.

Rouen est également connecté de façon significative à San Pedro avec 10 liaisons par mois sur ce port, le 2ème de Côte d’Ivoire. Les résultats de Rouen sur la Côte d’Ivoire sont de l’ordre de 150 000 t par an, des chiffres qui pourraient très facilement doubler en raison de la stabilité économique. Les échanges agroalimentaires représentent 75 % de ce total et les marchandises diverses 25 %. Précisons enfin que Rouen est le leader français des échanges avec des pays sans littoral comme le Burkina Faso et le Mali, dont une grande partie du transit passe par Abidjan.

publié le 23/06/2012

haut de la page